1) Organisez votre contenu

La plupart des logiciels de blogs offrent maintenant un double mode de classement : par catégories et par mots-clés. Vous pouvez ainsi ranger chaque article dans une catégorie, mais aussi lui associer différents mots-clés reflétant son contenu.

Ce double classement offre davantage de souplesse dans l’organisation du contenu de votre blog et permet à vos lecteurs de rechercher plus efficacement parmi les articles déjà publiés.

2) Structurez votre texte

Sur Internet, rien n’est plus rebutant à la lecture qu’un pavé de texte uniforme. Profitez donc des possibilités de mises en page offertes par votre outil de blog pour :

  • délimiter les différentes parties de votre texte par des titres et sous-titres ;
  • mettre en valeur vos énumérations en utilisant des listes à puces ou des listes numériques ;
  • mettre en gras les éléments importants d’un texte. Evitez par contre de souligner des mots, ou d’écrire en bleu ; cela désigne traditionnellement sur Internet la présence d’un hyperlien.
Attention ! Pour conserver La mise en page de votre article doit se faire dans l’éditeur de votre blog ; ne copiez-collez surtout pas directement un texte depuis Word ou vous nuirez à la mise en page de vos articles… 

3) Soyez concis

On estime la lecture sur un écran 25% plus pénible que sur un support papier. C’est pourquoi il vaut mieux privilégier les phrases courtes et les articles de longueur raisonnable, afin de ne pas fatiguer votre lecteur. Marcel Proust par exemple, ferait un très mauvais rédacteur pour Internet…

Si vous écrivez un article de fond, vous pouvez essayer de le fractionner en plusieurs billets, en rappelant à chaque fois les épisodes précédents ; vous pourrez toujours proposer à la fin de chaque billet la version complète de l’article en téléchargement.

4) Soignez vos titres

Il arrive que seul le titre de vos billets soit repris ailleurs sur Internet (comme dans les résultats des moteurs de recherche par exemple, ou les lecteurs RSS tels que Netvibes). Il est donc important de donner à vos articles des titres explicites et accrocheurs, contenant des mots-clés significatifs.

5) Allez droit au but

Si un internaute arrive sur une page de votre site c’est pour y trouver l’information qu’il recherche ; autant la lui donner rapidement en plaçant au début de votre article les informations les plus importantes .

Cette méthode reprend le principe journalistique de la pyramide inversée, qui veut que l’on commence par répondre aux questions essentielles (Qui ? Quoi ? Où ? Quand ?) avant d’aborder les questions secondaires (Pourquoi ? Comment ?). Bien sûr, ces principes ne s’appliquent pas à tous les textes, mais il est parfois bon de les garder en tête au moment de la rédaction.

6) Adressez-vous à vos lecteurs

Une fois que vous avez défini le public-cible de votre blog, adaptez votre style en conséquence et adressez-vous directement à lui, en faisant entendre votre voix personnelle. Vous établirez ainsi une relation entre vous et vos lecteurs, que vous pourrez prolonger en répondant à leurs commentaires, en réagissant à leurs remarques, bref en faisant vivre une conversation.

Les outils de blog permettent de valoriser cette dimension sociale du blog en affichant dans la  barre de navigation du blog les derniers commentaires postés sur le site.

7) Facilitez l’arrivée des nouveaux

Il arrive souvent qu’un internaute arrive sur une page de votre site par hasard, à la suite d’une recherche dans un moteur de recherche. Il est donc important que chaque article puisse être compris par lui-même. Si ce dernier s’inscrit dans une réflexion plus large, n’hésitez pas à faire des liens vers vos articles précédents ou vers des explications complémentaires. Si vous utilisez un mot technique ou un concept peu connu, ajoutez un lien vers sa définition dans un dictionnaire ou une encyclopédie en ligne…

8) Hyperliez vos textes

Une des spécificités d’Internet est la possibilité de créer des liens renvoyant à d’autres pages Internet. Les hyperliens peuvent être mis sur un mot, un groupe de mot, ou une image. Ils permettent de guider le lecteur vers les sources de votre texte, des explications complémentaires, la définition d’un mot…

Veillez cependant à rendre vos liens explicites, en indiquant à vos lecteurs vers où vous les envoyer. Pour cela, créez des hyperliens de préférence sur des expressions signifiantes plutôt que des mots creux comme ici, , ou page… Pensez également à rajouter un titre à votre lien, celui-ci s’affichera dans une infobulle au survol du lien par le curseur de la souris.

9) Augmentez la densité des mots-clés

La quantité de mots-clés présents dans un texe est un des nombreux critères que les moteurs de recherche (Yahoo, Google, etc.) prennent en compte pour définir la pertinence de vos textes sur les sujets que vous traitez.

Après avoir écrit votre article, relevez donc les 5 ou 6 mots ou expressions clés de votre texte, et voyez si vous pouvez les réemployer en variant leurs formes (conjugaisons, singulier/pluriel…) dans le titre, l’accroche, et la conclusion de votre texte. Vous améliorerez ainsi le référencement de votre site.

10) Inspirez-vous des professionnels

Voici quelques ressources consacrées à l’écriture pour Internet qui vous permettront d’approfondir la question :

Si le sujet vous passionne, vous pouvez également vous abonner à ces blogs :

Photo : Aluminium Apple keyboard par Andrew*