motion gears -team force

  1. Définir les objectifs du site Internet ;
  2. Indiquer les contraintes à respecter impérativement ;
  3. Etre un outil de dialogue entre les différents acteurs ;
  4. Diminuer les risques d’erreur lors de la réalisation du site.

A partir de ce cahier des charges, le prestataire rédige une offre commerciale, qui peut contenir :

  • une proposition méthodologique de conduite de projet ;
  • une réponse technique aux attentes formulées ;
  • un calendrier de développement ;
  • un budget prévisionnel.

Le cahier des charges conditionne la réponse du prestataire : trop succinct, il ne permettra pas à ce dernier d’apporter une réponse pertinente aux besoins du commanditaire, trop détaillé, il risque de limiter ses choix et de brider son expertise.

Comment rédiger son cahier des charges ?

L’élaboration d’un cahier des charges ne doit pas être menée sans s’appuyer sur les futurs acteurs du projet : décideurs institutionnels, administrateur, contributeurs et utilisateurs. Afin d’éviter de développer un produit inadapté à leurs besoins, mieux vaut les associer à la phase de rédaction.

Le cahier des charges doit être le plus facilement compréhensible possible ; pas besoin d’entrer dans des détails informatiques poussés, il faut privilégier clarté, concision et lisibilité : une structure simple, des paragraphes courts, des illustrations, schémas, etc.

Les 4 éléments clés d’un cahier des charges

Étude de l’existant : présentation générale de l’établissement, étude de l’environnement (pas seulement informatique), état des lieux.

Analyse des besoins : description des besoins de l’établissement, définition de l’objectif du projet.

Description de la solution : caractéristiques fonctionnelles, réponse opérationnelle souhaitée (le prestataire peut avoir la liberté de proposer toute solution technique à partir du moment où les contraintes informatiques de l’établissement sont respectées, si il y’en a).

Définition de la procédure : découpage en lot ou en phases [pour les projets de grande ampleur], description des conditions commerciales.

Le cahier des charges – Alain Collignon et Joachim Schöpfel


Afin de vous aider à rédiger votre cahier des charges, vous trouverez ci-dessous une liste de questions auxquelles un cahier des charges doit répondre, ainsi qu’un exemple de cahier des charges téléchargeable à partir du site Scribd. Le site Impala propose également une trame de cahier des charges dont on peut s'inspirer.


Cahier des charges Liste de vérification Ce document, inspiré des prototypes de cahier des charges et conseils des sites Joliespages.com, Progonline et Pixenjoy recense les questions essentielles à se poser lors de la rédaction d’un cahier des charges. Dans une démarche de création d’un site Internet, il est impératif de passer en revue toutes ces questions. Cependant, selon l’ampleur de la tâche confiée au prestataire (« simple développement technique », animation du site, production de contenus…), toutes les réponses ne doivent pas figurer nécessairement dans le cahier des charges. Ce document est associé à l’article Comment rédiger le cahier des charges d’un site Internet du blog Réseau pensant A.Présentation du projet Contexte Qui est l’organisme commanditaire, quelles sont ses missions ? Dans quelle logique s’inscrit la création du site ? Existe-t-il déjà d’autres sites Internet gérés par cet organisme ? Interlocuteurs Personnes chargées du suivi du projet, et des échanges avec les prestataires Objectifs A quoi doit servir le site ? A quels besoins du commanditaire répond-il ? Public visé A qui s’adresse le site ? Quels en seront les usagers ? A quels besoins des usagers répond-il ? Message De quelle façon souhaite-t-on communiquer avec ces personnes, quelle relation veut-on nouer ? Selon la nature du site (contenu rédactionnel fort), ces questions peuvent être développées dans une charte éditoriale. Perspectives Comment le site s’inscrit-il dans la durée ? Quels sont ses objectifs à moyen terme, ses évolutions possibles ? B.Description des besoins Contenus et structure Quels sont les contenus existants ? Quels types de contenus seront publiés (articles, annuaire, fiches pédagogiques…) ? Sous quel format (image, vidéo, son…) ? A quel rythme ? Sous quelle forme ? Comment seront-ils organisés (arborescence, rubriques…) ? Publication et gestion (back office) Combien de personnes rédigeront et publieront sur le site ? Quels rôles assureront-ils (administrateur, auteur, responsable éditorial, modérateur) ? Quelles options d’administration sont attendues (gestion des rôles, modération, statistiques…) ? Animation et validation Quels systèmes de décision, de validation et de modération devront être mis en place ? Qui assumera la responsabilité éditoriale du site ? Combien de personnes devront être formées à l’usage de l’outil ? Interactivité (front office) Quels types d’échange pourront avoir lieu sur le site (forum, commentaires, contact, etc.) ? Quelles fonctionnalités seront accessibles aux utilisateurs (lettre d’information, abonnements RSS, moteur de recherche, etc.) ? N.B. : Avec le développement des sites « sociaux » la distinction entre front-office et back-office tend à s’amenuiser. Langues L’interface du site doit-elle être multilingue ? Des contenus multilingues seront-ils publiés ? En quelles langues ? Graphisme et aspect du site Quel genre de graphisme est souhaité, quelles couleurs doivent être privilégiées ? De quels exemples faut-il s’inspirer ? Existe-t-il déjà une charte graphique, des logos à respecter ? Contraintes techniques Quelles contraintes techniques faut-il prendre en compte ? (Accessibilité, éléments graphiques préexistants, compatibilité avec d’autres outils…) Quelques références en matière d’ergonomie, d’accessibilité et de bonnes pratiques de développement Internet : - Charte ergonomique des sites Internet publics – Portail de la modernisation de l’Etat : ce document de référence peut être joint au cahier des charges - http://fr.opquast.com , site consacré aux bonnes pratiques de développement Internet. Nom de domaine Quel nom de domaine a été retenu ? Avec quelle extension ? D’autres sites/projets seront-ils mis en ligne avec ce nom de domaine (plateforme de blogs, sous-sites…) ? Référencement Quel plan de référencement du site est envisagé ? Maintenance Qui s’occupera de la maintenance technique du site et des mises à jour logicielles ? Hébergement Comment sera hébergé le site ? Combien de visites par mois sont attendues ? C.Conduite du projet et responsabilités juridiques Droits d’auteur, droits d’exploitation Sous quelle licence seront publiés les contenus du site (tous droits réservés, licences libres…) ? Quels droits d’exploitation le commanditaire souhaite-t-il avoir sur les livrables fournis par le prestataire (code logiciel, créations graphiques…) ? N.B. : afin d’éviter une situation de dépendance vis-à-vis du prestataire, il est préférable de demander la cessation des droits au commanditaire, et de privilégier les solutions logicielles libres en matière de développement Internet. Quelques références juridiques : Les droits d’auteur pour les nuls – Maître Eolas : un article de vulgarisation sur les différents droits d’auteur. Guide de l’Internet scolaire – Educnet : un guide des questions juridiques que soulèvent l’usage d’Internet dans un contexte scolaire Guide des titulaires de sites Internet Edition 2006 – SPF économie : un récapitulatif des questions juridiques liées aux usages d’Internet (création de site, commerce en ligne…) Livrables Quels sont les différents livrables que doit fournir le prestataire (planning de réalisation, arborescence détaillée du site, propositions graphiques/ergonomiques, dossier de spécifications fonctionnelles et techniques, guide d’utilisation, recette) au cours et à l’issue du projet ? Délais Quels sont les délais à respecter ? Une date d’inauguration est-elle prévue ? Budget Indiquer une fourchette, ou un plafond. Ce budget conditionnera la plus ou moins grande complexité de développement du site. Mode de sélection des réponses Modalités de l’appel d’offres, pondération des critères de sélection, calendrier de sélection, etc. Thomas Laigle http://reseaupensant.net – http://my.ziki.com/tomlaigle

Sources :

Photo : motion gears -team force par ralphbijker