Pour savoir de quoi on parle, Wikipédia

La curation de contenu (de l’anglais content curation) est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. Curation = évolution d’un métier vieux comme le monde… de l’Internet 2.0 :
  • suivre l’actualité sur un sujet / identifier des sources,
  • trier évaluer l’information,
  • mettre en forme et rediffuser/partager l’information au sein d’une communauté ou à destination du grand public.

Pour se faire une opinion, quelques points de vue

 La curation c’est de la merde ! affirme, catégorique Frédéric Martinet. Curateur non, médiateur oui nuance Christine Vaufrey, en préambule d’un dossier sur la curation qui contient une excellente mise en perspective de ces pas-si-nouvelles-pratiques. Alors que les nouveaux outils de curation automatisent une grande partie du travail, ce qui compte, c’est peut-être tout simplement de suivre et se lier aux bonnes personnes nous dit Martine Dubreucq, et de garder le contact avec sa communauté, comme Olivier Ertscheid, qui explique pourquoi il est ami sur facebook avec ses étudiants.

Pour se faire la main, quelques outils

La division suivante est parfois artificielle dans la mesure où la plupart de ces outils cumulent plusieurs fonctionnalités.

Suivre l’actualité et rassembler ses sources

LA « boîte aux lettres » où rassembler et lire ses abonnements, concurrencée par les applications pour tablettes Flipboard, feedly, etc. à l’ergonomie particulièrement soignée Un portail ou afficher sous forme de tableau de bord une foule d’informations dans des widgets. Un peu tombé en désuétude, le site s’est repositionné sur le marché de la gestion d’indicateurs entreprise…
Un système d’alertes paramétrables pour surveiller l’usage de mots-clés sur Internet et les réseaux sociaux. Davantage orienté vers le suivi de réputation. 

Stocker l’information

  • Diigo : site de partage de signets, et d’annotation de pages web. Un brin austère, mais puissant pour constituer une base de données de liens et de citations, avec des fonctionnalités collaboratives intéressantes.
  • Pearltrees : pour présenter et partager des bouquets de liens sous forme d’arborescence.

Diffuser / éditorialiser l’information, construire une audience

  • Le publipostage : has been, dépassé… mais toujours très utile pour communiquer avec une communauté peu présente sur les réseaux sociaux (professeurs de FLE je vous vois !). Le service de publipostage le plus connu : Mailchimp . Celui utilisé à l’Institut français de Varsovie : Artismail.
  • Facebook et Twitter, les stars des réseaux sociaux : c’est l’endroit où il faut être pour toucher une audience large, plutôt grand public pour Facebook, plutôt « pro » pour Twitter. Mention également pour Tumblr, le site de “mini”-blog, qui permet de partager facilement des citations, des liens des images, des vidéos et sert souvent de cabinet de cyber-curiosités. Ce sont aussi des outils où trouver et suivre des sources d’information… Enfin Google+, encore relativement vierge est un excellent outil “neutre” pour créer une communauté ad hoc.
    Des outils comme Tweetdeck ou Hootsuite facilitent la gestion et le suivi de ces réseaux sociaux.
  • Les sites tout-en-un comme paper.li et surtout scoop.it, outil complet de curation assistée et machine à générer des pages vues.

Pour se faire des amis, quelques comptes à suivre

Le choix qui suit est rapide, subjectif et terriblement incomplet. Il faut le voir comme un simple point de départ à partir duquel fouiller (dans les tweets, les abonnements, les listes, les sources, etc.).

Quelques tauliers

Christine Vaufrey - Le Point du FLE - Franc-Parler - Martine Dubreucq - David Cordina - Enseigner.tv - EduFLE    

Quelques Sérial touiteurs du FLE

Elena Perez - J-C Blondeau - Ma José - Carmen Vera - CampusFLE  

Quelques bonnes adresses / coups de cœur du moment, avec une pointe de copinage

Parle en français - Mme Devine - Catherine Macquart Martin - Jérôme Rambert - Destination Francophonie - T’enseignes-tu ?  - Francotweets

Un oubli ? Une remarque ? Une question ?
Les commentaires sont là pour ça !