Et c’est reparti pour une troisième saison d’Itypa (Internet tout y est pour apprendre), le premier MOOC français dont vous êtes le héros (tatatin)… et une grande première pour moi qui rêvais de voir à quoi pouvait ressembler un projet de ce type.

Le MOOC commence vendredi 10 octobre, mais il faut déjà s’apprêter comme pour le bal des débutantes : relire ses fiches sur les hôtes, jeter un coup d’œil à la (déjà longue) liste des invités et au programme des festivités, qui dureront jusqu’au bout de la nuit, de mes forces 12 décembre (9 semaines ce n’est pas rien tout de même, va pas falloir s’épuiser en cours de route…).

C’est également le moment de constater les ravages du temps et de la procrastination sur ses tenues de soirée outils sociaux (liens de la blogroll constellés de trous, template tout fané, profils pas à jour et, honte suprême, aucune image en bannière de Twitter et Google+). Bref, Internet, même en mode connectiviste, n’étant pas un conte de fées, il va falloir se retrousser les manches. En même temps, vu que le sujet même du MOOC est la mise en place de son environnement d’apprentissage personnel, tous ces ajustements pourront se faire au fur et à mesure…

Il faut enfin s’organiser : bloquer ses plages de participation, faire le point sur ses objectifs… Pour ma part, je me suis inscrit à ce MOOC avec l’envie de :

  • renouer avec la communauté francophone des ticeurs/veilleurs et renouveler ma collection de RSS,
  • partager mes connaissances… et les remettre à jour,
  • découvrir de l’intérieur la mise en œuvre et l’animation d’un MOOC connectiviste…

Bref vivement le début du bal, qui devrait davantage ressembler à un Fest-Noz qu’à une danse de salon.

Pour entrer dans la danse, rendez-vous sur la plateforme d’Itypa, et pour m’ajouter à votre ronde, vous pouvez passer par ce blog, par Twitter (@tomlaigle) ou par Google+ (+ThomasLAIGLE) !